Les principes de la Naturopathie

La Naturopathie, c'est :

  • Une pratique de bon sens profondément juste pour l’organisme basée sur des techniques naturelles

  • L’opportunité de prendre son temps pour parler avec une personne bienveillante qui est à votre écoute

  • Prendre sa santé en main avec toute la responsabilité que cela implique

  • C’est aussi un art de vivre et de gagner en autonomie

  • C’est apprendre à mieux se connaître et à se respecter

  • C'est une "écologie de la santé" appliquée au quotidien où l'hygiène de vie est mise au premier plan.

La Naturopathie n’est pas une médecine nouvelle, mais une médecine traditionnelle puisqu’elle puise ses racines dans l’Antiquité, depuis Sumer, les Esséniens et dans les médecines ayurvédiques en Inde ainsi qu’en Chine.

On la retrouve surtout chez Hippocrate (460 – 370 avant JC), un grand médecin grec, considéré comme « le père de la médecine ». Il appliquait les lois de la nature et de la physiologie pour révéler à chacun « son médecin intérieur », c'est-à-dire des processus naturels de régénérescence propre à chacun voire d’auto guérison.

Les 5 principes de la Naturopathie, établis par Hippocrate, sont :

  • ne pas nuire ("primum non nocere")

  • la nature est guérisseuse ("vis medicatrix naturæ")

  • identifier et traiter la cause ("tolle causam")

  • détoxifier et purifier l'organisme ("deinde purgare")

  • la naturopathie enseigne ("docere") 

On peut ajouter :

  • la prévention est la meilleure des cures

  • établir la santé et le bien-être

Aujourd'hui, la Naturopathie repose sur 5 concepts fondamentaux :

  • Vitalisme : ce concept est basé sur la circulation de l’énergie vitale dans le corps. Toutes les médecines

traditionnelles utilisent ce principe : en Asie, on parle du chi ou du qi, en Inde, c’est le prâna, dans la Grèce

antique le pneuma, etc. Le vitalisme, c’est donc comprendre et accompagner cette vitalité qui met l’organisme

en mouvement, qui anime la personne et lui permet de retrouver le chemin de l’équilibre, de la santé.

  • Holisme : conception globale de l’être humain. Elle consiste à considérer que l’être humain n’est pas une

somme  d’organes ou de systèmes mais un tout qui rassemble les différents plans qui peuvent constituer l’être

humain : physique, énergétique, émotionnel, psychique, spirituel et social.

  • Causalisme : chercher et corriger les causes premières et profondes des troubles, et ne pas se contenter

de soigner les symptômes qui n'en sont qu'une expression. 

  • Humorisme : favoriser la libre circulation des humeurs (les liquides du corps, représentant 70% de l’organisme : sang,

lymphe...), étudier et corriger les surcharges et les carences afin de renforcer le terrain biologique. De l'équilibre et de la qualité de nos humeurs dépend notre santé.

  • Hygiénisme : ce concept décrit les techniques naturelles d’hygiène et de régénération vitale qui sont utilisées dans les

cures naturopathiques. 

Ces techniques sont au nombre de 10 :

1. L'alimentation saine ou hygiène nutritionnelle (diététique, nutrition, cures saisonnières, …)

2. L'équilibre psycho-émotionnel (psychothérapie, hypnose, thérapie symbolique avancée, 

sophrologie…)

3. Les exercices physiques ou hygiène musculaire et émonctorielle (gymnastiques douces, culture

physique, yoga, stretching, danse, arts martiaux, bicyclette, natation, …).

Ces trois premières techniques, dites majeures, sont reconnues ainsi comme nécessaires et suffisantes

à l'entretien de la santé.

Bien souvent il est nécessaire d'ajouter aux pratiques majeures l'une ou plusieurs des 7 techniques complémentaires dites mineures, cela afin d'optimiser la prise en charge de la personne.

4. L'hydrologie (utilisation de l'eau chaude, froide, tiède, alternée, locale, générale, interne, externe, douches, bains, thalassothérapie et thermalisme, argiles…)

5. Les techniques manuelles -autrefois appelées chirologie- (massages non médicaux de type californien ou autre)

6. Les techniques réflexes ou réflexologie (appliquées au pied, à l'oreille, au nez, au dos…)

7. Les techniques respiratoires -autrefois appelées pneumologie- (Bol d’air Jacquier, techniques empruntées au yoga, aux arts martiaux...)

8. Les plantes ou phytologie (revitalisantes, drainantes, adaptogènes) et les huiles essentielles ou

aromatologie

9. Les techniques énergétiques (magnétisme, recours aux aimants)

10. Les techniques vibratoires : utilisation des couleurs, des rayonnements solaires, de la musique).

Le naturopathe ne pratique pas toutes ces techniques, il peut vous en conseiller certaines en fonction de vos besoins et vous orienter vers d'autres professionnels.

Ces techniques ne peuvent être isolées et sont à insérer dans une cure naturopathique, dans le cadre d’un programme d’hygiène globale. En effet, elles offrent tout leur potentiel sur un terrain qui sera nettoyé, détoxiné et revitalisé.

Le programme d'hygiène global se déroule généralement en 3 phases :

- Cure de préparation

- Cure de détoxination si la force vitale de la personne le permet

- Cure de revitalisation

Une approche individualisée :

Chaque individu est unique. Il porte en lui, notamment, son histoire ainsi que l’héritage de ses parents et de sa communauté de vie. Le conseil que le naturopathe lui apporte est adapté à sa situation, le bilan de vitalité et la cure qui en découlent sont toujours personnalisés.

Hippocrate.jpg
Médecine_florale.jpg
Couple santé
remèdes maison
Silhouette verte.png
gene-tree-1490270_1280.png